«

»

sept 15

Le Kamukera : Cloclo for ever !

On ne mange pas tous les jours avec une clodette. Et pourtant c’est possible!

Ketty et son chef Gilbert vous concoctent des plats afro-antillais au dépaysement garanti. Bonne humeur indispensable, cuisine différente mais simple. Testé le midi et comme on dit, sans prise de tête…

Forcément, des photos de Claude François, ses vidéos, sa musique, mais aussi une petite ambiance zouk. Un accueil, souriant, coloré, comme dans nos assiettes.
En entrée, des croustades de bananes plantains façon accra. Avec la petite sauce aux tomates séchées ou celle au piment parfumé, un délice.

En plat, un colombo de poulet (sauce jaune) et un boeuf sauce mafé. Mention spéciale pour le mafé, plus dépaysant et moins classique avec son léger goût d’arachides, le colombo était cependant bien parfumé.
En dessert, un excellent flan coco, avec ses deux textures très agréables et un petit caramel réhaussé de miel.

Un vrai bon moment, simple et sans chichi à renouveler. A noter aussi d’excellents rhums arrangés.
Les prix : pour le midi, 15 euros pour le plat, le dessert et un verre de vin, c’est très raisonnable (curieux, on a aussi pris l’entrée mais en supplément).

Le soir et à la carte, comptez entre 30 et 40 euros de l’entrée au dessert sans les boissons. Vous aurez le choix alors entre du boudin antillais, du crabe farci, des beignets de pastel comme exemple pour les entrées, des gambas à la créole, du Ndolé, du thiéboudien, du poulet braisé, des brochettes d’agneau accompagnés d’ignames, d’un gratin de christophine, de myoko ou d’alondo… Des noms qui incitent au voyage.

A noter aussi que l’année prochaine, le restaurant va déménager… Juste en face de la rue, dans des locaux tous neufs!

Le Kamukera, 113 rue du Chevaleret 75013 Paris, ouvert le midi et le soir du mardi au samedi, tél: 01 53 61 25 05, métro bibliothèque ligne 14 – site internet

Tags: , ,

1 commentaire

  1. Gaëlle

    hummmm, mais c’est dommage qu’il n’y ai pas de BA-RA-CU-DA au menu !

Les commentaires sont désactivés.